L’ABOMINABLE SECRET DU CANCER

L’abominable secret du cancer

Par Frédéric Thomas

Editions Alpha Sciences

Sortie : janvier 2022

ISBN : 978-2-3838-8035-6

Disons-le tout de suite, je n’étais pas très emballé à l’idée de lire ce livre. Il faut dire que la thématique est quelque peu effrayante lorsqu’on songe aux ravages que peut provoquer cette maladie.

Et pourtant, au fil des pages, j’ai pris une super dose de culture scientifique. Et ce livre qui traite d’un sujet peu joyeux, a été passionnant à parcourir à plusieurs titres.

La première chose qui me frappe en repensant à sa lecture, c’est la vision du cancer sous un angle assez différent de ce que l’on peut attendre régulièrement. Bien entendu, les causes que l’on connait tous et favorisant le terrain pour le développement de la maladie sont bien réels, mais le point de vue côté évolution peut paraitre extrêmement logique.

Nos modes de vie ont tellement changé en si peu de temps, que le corps ne peut s’adapté en un temps si court. L’évolution se fait quand à elle sur des temps longs, voire très longs !

Appréhender un regard évolutionniste, c’est aussi apporter un œil critique sur les thérapies et les raisons de leur échec. Cela amène aussi à se poser un certain nombre de questions : faut-il vraiment éradiquer les tumeurs cancéreuses ? Doit-on apprendre à vivre avec tout en ralentissant au maximum son évolution vers des stades métastasiques ?

J’ai appris énormément en lisant ce livre : sur les organes plus sensibles que d’autres, sur les transmissions du cancer, sur leur fréquence, les cancers de l’enfant, etc.

Les cellules cancéreuses sont-elles immortelles ? Des expériences troublantes montrent qu’elles continuent de vivre malgré le décès de leur hôte et ce durant plusieurs heures. Une expérience toujours en cours montre que dans certaines conditions, elles peuvent même s’épanouir pendant plusieurs années.

Alors que faire ? Y aura-t-il un traitement miracle, moins agressif pour le patient et tout aussi efficace ? Faut-il apprendre à vivre avec ?

Et si finalement la solution serait de jouer au plus sournois ? Lancer de fausses alertes à la tumeur, activer ses systèmes de défense pour rien, l’affaiblir, la rendre moins vigilante pour enfin lui porter le coup de grâce ?

La recherche avance, et elle réserve de très belles découvertes, même si malheureusement elle ne va pas aussi vite que nous le souhaiterions dans un monde idéal.

Mon avis : Très vite, mes craintes se sont envolées, et c’est un gifle de culture scientifique que j’ai pris, avec un texte accessible à un grand nombre de lecteurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s