Formidables fourmis !

Formidables fourmis !

Par Luc Passera

Editions Quae

Sortie : octobre 2022

ISBN : 978-2-7592-3581-0

Elles nous agacent, on les chasse, on les repousse un peu avec les moyens du bord, les fourmis sont omniprésentes dans notre quotidien et pour cause, elle représente une part importante de la biomasse de notre planète !

On vante souvent les fourmis pour leur ingéniosité et leur vie en société. Bien que ce ne soit pas les seuls animaux à vivre de cette manière, les différentes espèces de fourmis ont chacune leur comportement et leurs manières de vivre bien à elles.

Dangereuses ? Pour l’homme, non. Quoique… Cet aspect n’est pas forcément vrai. Les fourmis ne sont pas dangereuses en elles-mêmes si ce n’est les piqures très douloureuses de certaines espèces. Ce qui l’est, c’est plutôt le transport potentiel d’agents pathogènes.

On constate également que les fourmis sont impactées par le réchauffement climatique. Et étrangement, la modification de leur distribution et ses avantages et inconvénients ne se déroulerait pas forcément comme on l’imaginerait.

Maniaques ? Certainement, oui. Pour se prémunir des bactéries, les fourmis sont exigeantes niveau hygiène. Interdiction de rentrer dans la fourmilière sans se laver les pattes ?

Travailleuses ? Soyez comme les fourmis et épuisez-vous au travail ! Mais au fait, n’y aurait-il pas quelques petites fainéantes dans les nids ? Vous serez surpris des observations qui en ont été faites…

Si parfois les termes sont un peu techniques, c’est un livre qui mérite vraiment d’être découvert. Ne serait-ce que pour s’émerveiller devant les capacités d’adaptation aux différents milieux et toutes ces différences qui peuplent notre planète.

Mon avis : j’ai dévoré ce livre comme un Odontomachus se délectant d’un petit grillon. Ces fourmis, aussi petites soient-elles, sont des êtres fascinants. Encore une fois, je ressors émerveillé par toute l’ingéniosité à la fois des fourmis mais aussi de leurs adversaires, comme l’araignée Sphecotypus niger capable de prendre l’apparence d’une fourmi et des ouvrières d’Allomerus attendant patiemment qu’une malheureuse proie vienne s’emmêler les pattes dans les pièges qui leurs sont tendus.

Bref, un monde fascinant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s