L’ABEILLE A MIEL

L’abeille à miel – La vie secrète des colonies sauvages

Par Thomas D. Seeley

Editions Biotope

Sortie : décembre 2020

ISBN : 978-2-36662-245-4

Véritable marqueur de la richesse de la biodiversité, l’abeille est en première ligne des victimes du réchauffement climatique et autres méfaits de l’agriculture intensive.

L’abeille possède néanmoins une belle cote de sympathie qui nous invite à lui créer de petits refuges de biodiversité. Est-ce suffisant ? Rien n’est moins sûr car la survie des colonies d’abeilles sauvages ne dépend pas uniquement de ce seul facteur.

Ce livre, assez technique il faut en convenir, intéressera prioritairement les apiculteurs et autres spécialistes de la biodiversité de par la richesse des analyses de l’auteur.

L’auteur, professeur à l’Université de Cornell aux Etats-Unis, est un véritable passionné des abeilles et qui les étudie de près depuis de nombreuses années.

Comme c’est le cas pour beaucoup d’espèces, les abeilles sont en nombre. Pas moins de 20 000 espèces d’abeilles sauvages existeraient. Rien que ça ! Plus étonnant encore est leur mode de vie et leur organisation sociale réglée au millimètre !

C’est un ouvrage extrêmement riche en informations diverses, que ce soit sur le nid, sur les reproduction, les modes de vies, etc.

Elles sont bien vulnérables, vulnérables aux parasites ou au nouveaux prédateurs comme le frelon asiatique en Europe… Y a-t-il des solutions pour les prémunir ? Quel est le rôle de la sélection naturelle dans ce long processus d’adaptabilité des espèces ?

J’ai aussi été assez étonné de voir la manière dont les abeilles parviennent à contrôler la température à l’intérieur même de la ruche. Décidément, elles ont énormément de choses à nous apprendre et elles sont loin de tout nous avoir dit !

Mon avis : un livre intéressant mais assez complexe parfois qui s’adresse avant tout aux apiculteurs ou aux amateurs qui possèdent déjà quelques connaissances sur ce sujet. La traduction de l’ouvrage parait complètement fidèle aux propos de l’auteur. Ce n’est pas toujours le cas dans d’autres ouvrages ou quelques imprécisions de traduction amènent à des sens différents de l’original.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s