LA VIE PRIVEE DU POULPE

La vie privée du poulpe

Par Ludovic Dickel

Editions HumenSciences

Sortie : février 2022

ISBN : 978-2-3793-1245-8

Ils sont fascinants mais pas vraiment très rassurants. Avec l’apparence d’être surnaturels munis de multiples bras, les céphalopodes intriguent autant qu’ils inquiètent. On s’imagine les profondeurs des océans peuplés de monstres. Des individus gigantesques près à s’emparer de n’importe quel imprudent qui oserait franchir ce royaume des profondeurs.

Jules Verne et Victor Hugo, en leur temps, avaient tenté une approche plutôt monstrueuse des poulpes et autres pieuvres. Leurs descriptions littéraires sont un peu le fil rouge de l’ouvrage ou l’auteur, Ludovic Dickel, s’attache à démystifier ces espèces.

Très vite, on se rassure un peu : la pieuvre raffole plus de crabes que d’êtres humains. Ouf !

Comprendre ces animaux est loin d’être un tâche évidente. Si les études en laboratoire sont possibles, l’observation des céphalopodes dans leur milieu naturel est loin d’être chose aisée. Rois du camouflage, ils sont capables de se dissimuler très rapidement avec une large palette de couleurs.

Sur leur intelligence supposée, difficile de faire un véritable état des lieux. De nombreux mystères restent entiers. Qu’en est-il de leur conscience ? Peuvent-ils penser, réfléchir ?

Ce livre est aussi l’occasion d’en savoir un peu plus sur la recherche dans ce domaine. Des dernières actualités scientifiques et des méandres administratifs qui polluent la recherche. Tout cela toujours expliqué avec un humour bien placé.

Mais au fait, les spécimens géants existe-t-il réellement ? Eh bien, oui, mais peut-être pas dans les proportions que notre imaginaire nous accorde.

Quelles sont leurs capacités de communication ? Comment se déroule l’éducation de leurs progénitures ? Autant de question que la recherche s’efforce à résoudre…

Mon avis : un livre enrichissant sur la vie de ces animaux marins. J’avoue être assez fasciné et plutôt hypnotisé devant ces êtres un peu « extraterrestres » (même si je n’aime pas forcément ce terme). On se rassure aussi sur leur capacité à engloutir un plongeur intrépide !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s