IL ETAIT UNE FOIS LA NUIT

Il était une fois la nuit

Par Carole Reboul

Editions Salamandre

Sortie : octobre 2021

Niveau de difficulté : 1/5

ISBN : 978-2-88958-444-4

Ce n’est un secret pour (presque) personne, la nuit étoilée est une ressource qui s’appauvrie au fil des années. La faute à nos activités quotidiennes mais aussi à une urbanisation qui ne cesse de croître. Cette urbanisation s’accompagne d’un besoin ou plutôt d’une demande croissante d’éclairage public.

Si la nécessité d’éclairer est réelle, il n’est reste pas moins que les diverses installations ne sont pas adaptées et polluent notre vision du ciel nocturne.

Mais les effets ne s’arrêtent pas là, outre la dégradation visuelle du ciel étoilé, la biodiversité paie un lourd tribu à l’émission déraisonnée de lumière artificielle. C’est ce que souligne et met en valeur Carole Reboul, l’auteure de ce livre, à travers ses clichés très parlant. La nuit, c’est aussi la vie !

Ce livre, c’est une invitation à la contemplation du ciel étoilé. Grâce à de nombreuses et belles photographies, émerveillez-vous devant le spectacle nocturne. C’est un spectacle envoutant, rempli de surprises par la vie qu’abrite la nuit. A travers le livre, on se rend compte que la nuit n’est pas si dangereuse que ce que notre culture nous a inculqué depuis notre plus jeune âge. Bien au contraire ! La nuit éveille les sens ! Si vos yeux ne perçoivent pas un détail, une présence animale, vos oreilles vous aideront à prendre conscience de la magie nocturne.

Et puis, la nuit, c’est aussi un temps de repos. Un repos essentiel pour nous, humains. Mais force est de constater que notre temps de sommeil se réduit de plus en plus, que les écrans et leurs impacts prennent une place importante de notre quotidien. Le soir, lisez des livres plutôt que de rester devant un écran de tablette ou de téléphone !!

Les prises de consciences ne sont plus à démontrer pour venir à bout de la pollution lumineuse. Des actions, parfois à grande échelle, se mettent en place pour sensibiliser élus, entreprises et grand public au fléau de la lumière artificielle. Mais cela n’est pas suffisant.

Alors, doit-on baisser les bras et accepter de faire des dizaines voire des centaines de kilomètres pour contempler la Voie Lactée ? Rappelons que le ciel étoilé nous appartient à tous et que l’observer doit être possible pour nous tous sur cette planète…

Mon avis : si les photos couvrent l’essentiel de ce livre, les textes qui les accompagnent permettent une prise de conscience sur la nécessité de protéger la nuit. Nous ne sommes pas seuls et devons impérativement agir pour protéger les écosystèmes dont nous dépendons, faut-il le rappeler. On peut donc s’émerveiller devant les beaux clichés de l’auteure mais aussi s’alarmer devant ce qui ne pourrait être qu’un souvenir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s